Avertir le modérateur

07/07/2011

Serge Hefez Pervers Narcissique ?

Serge HEFEZ, ou la perversion narcissique d’un psychanalyste de comptoir. Dossier Dominique Strauss-Kahn

Serge Hefez veut nous emmener sur les chemins de l'auto-destruction, de l'attitude suicidaire de DSK. Mais nous ne pouvions laisser passer ce texte du Monde.fr sans y réagir quelque peu.



Serge HEFEZ, ou la perversion narcissique d’un psychanalyste de comptoir. Dossier Dominique Strauss-Kahn
Dans votre article du Monde du 18 Mai 2011, monsieur (avec une minuscule) serge hefez, psychanalyste récidiviste encore aujourd’hui sur la perversion narcissique de notre Président Nicolas Sarkozy, venez de perdre encore une occasion de vous taire, en intitulant votre article : « DSK, une mystérieuse autodestruction ».

Mais qu’importe pour vous, psychanalyste narcissique agitateur de bocal, l’important étant de créer le buzz et de faire parler de vous dans les médias.

Je ne reprendrai aujourd'hui que cette phrase: « Difficile d'imaginer qu'il (Dominique Strauss-Kahn) n'a pas "quelque part" désiré cette chute qui marque le refus d'un destin préconçu. »

Quelques remarques :

- Lorsque vous recevez un patient, que celui-ci ne vous a pas encore fait part de sa problématique, êtes-vous capable de porter diagnostic et analyse aussi pointu ?

- Que vous portez jugement (votre analyse en fait déjà un coupable), alors que vous n’avez pas compétence à juger, ni à diagnostiquer.
Laissez faire les juges et les experts psychiatres
Vous ne connaissez, comme nous d’ailleurs, que ce que les médias nous disent…. Bien peu par rapport à la réalité dramatique des faits.

- Que Lacan nous dit : "Gardez-vous de comprendre", alors ne pensez pas à la place des autres.


Alors, Serge Hefez;

- soit vous êtes le psychanalyste de Dominique Strauss-Kahn, et alors vous devez impérativement vous taire,

- soit vous ne l’êtes pas, et alors vous n’avez pas le droit de parler d’un cas dont vous ne savez pas plus de choses que ceux qui n’en savent rien.

Pierre Dac disait : « Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler, sont les deux principes fondamentaux de tous ceux qui feraient mieux de se la fermer avant de l’ouvrir »

.... "et quand on fait de la psychanalyse à 2 balles, il y en a une qui vous risqueriez de prendre dans l'hefez"

Commentaire 7...

Pour commenter, encore faut-il avoir quelque chose à commenter. Or sur l’affaire DSK on ne sait rien. Que savoir d’une situation au sujet de laquelle deux versions radicalement différentes s’affrontent, dans un pays étranger et dans un contexte complexe ?

Une situation dont ne nous reviennent que des éléments fuités au compte-goutte par la police locale ?

Le « mystère » de la chambre du Sofitel aurait dû être, en toute logique, une occasion d’ascèse pour les commentateurs et autres éditocrates à 2 balles, suivant la maxime de Wittgenstein : « Sur ce dont on ne peut parler, il faut garder le silence ».

Comportement bien entendu quasiment impensable pour une corporation de psychanalyste narcissique, ne vivant et n’existant qu’à travers la pratique du commentaire, et reniflant le fumet ô combien vendeur du sexe et du sordide.

- Mr Le Professeur Debré, vous avez osé au moins plaider coupable de vos propos diffamatoires.
- mr Hefez comme il curieux de ne point vous entendre, de ne point lire vos propos psychanalytiques mettant en avant votre narcissisme pervers.

Quoi qu'il en soit, c'est une affaire à suivre

 

Source: http://www.medecines-douces.tv/Serge-HEFEZ-ou-la-perversi...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu