Avertir le modérateur

16/01/2013

Revue Hypnose et Thérapies Brèves N°7, les abstracts

 

hypnoseHypnose & Thérapies Brève: la Revue

N°7: Novembre Décembre 2007 – Janvier 2008

 

Editorial : Effet de serre et hypnodiversité. Patrick Bellet

Notre petit monde serait-il menacé de fermentation ? Risquons-nous la macération, l’étouffement par un cloisonnement intempestif ? Au fur et à mesure que l’hypnose retrouve droit de cité, qu’il est possible d’inviter celle-ci à l’Université sans trop d’effroi, serions-nous devant des en- jeux de légitimité qui pourraient édulcorer sa nature floue, changeante, fluide et stimulante ?

 

Articles :

La relation hypnotique. Réflexions sur une relation très particulière. Jean-Philippe Zindel

De prime abord, nous associons généralement et automatiquement avec le terme d’« hypnose » un certain nombre d’images évoquant ses phénomènes tels que les régressions en âge, les phénomènes idéomoteurs, la distorsion du temps, etc., avec leurs potentiels thérapeutiques.

 

Se dissocier. Mais comment faire autrement ? François Roustang

Que l’on évoque la schizophrénie, l’hystérie, l’hypnose, les personnalités multiples, le double, les troubles post-traumatiques, on finit toujours depuis un siècle par rencontrer la notion centrale de dissociation et le cortège inévitable de Janet, Bleuler, Freud.http://www.hypnose-ericksonienne.org/Revue-HYPNOSE-Therap...

 

Ce que les éléphants m’ont dit… Les leçons de thérapie que je n’oublierai jamais. Michael D. Yapko

Que peut offrir un psychologue clinicien expérimenté au programme de reproduction des éléphants les plus menacés d’Asie et d’Afrique ?

 

Lire la suite sur hypnose.tm.fr http://hypnose.tm.fr/hypnose-therapies-breves-n7-2007-2008/

 

08/01/2013

Hypnose Médicale et Sophrologie à l'affiche cette semaine

sophrologie, sophrologue paris, hypnose médicaleDe la Bretagne jusqu'au Maroc, l'Hypnose gagne du terrain dans la Francophonie
Rencontre avec le président de l’ISH (Société Internationale d'Hypnose), le Dr Claude Virot, mondialement reconnu. 


En 1986, Claude Virot, jeune interne en psychiatrie annonce à ses collègues qu’il va choisir la voie de l’hypnose.
On se moque de lui. « Je n’étais pas pris au sérieux. Mais ni la psychanalyse ni la psychiatrie médicamenteuse ne m’intéressaient », confie-t-il.

Dans son cabinet de l’avenue Louis-Barthou, Claude Virot exerce la psychiatrie d’une façon que beaucoup lui envieraient. « ça fait des années que je n’ai pas administré un médicament. Ma seule aide, c’est l’hypnose. Elle permet au patient de retrouver son état d’équilibre intérieur. »

Lire la suite sur http://www.medecines-douces.tv/De-la-Bretagne-jusqu-au-Ma...

sophrologie, sophrologue paris, hypnose médicaleEt il y a quelques semaines, Slim Kabbaj, président du cabinet IS-Force, créait avec d’autres praticiens l’Association Marocaine des Praticiens en Hypnose (AMPH).

Une pratique reconnue depuis la nuit des temps mais qui mérite d’être décryptée en détail. En tant qu’expert et président de ladite association, Slim Kabbaj a accepté de le faire pour démystifier cette technique.

ALM : Pouvez-vous nous parler brièvement de votre parcours ?
Depuis l’âge adulte et au niveau professionnel, j’ai eu une première vie comme chercheur en génie civil et professeur d’université, j’ai eu une deuxième vie dans les hautes technologies et le management d’organisations et j’en suis à ma troisième vie depuis une douzaine d’années dans les domaines du management, du coaching, du bien-être et du développement personnel auxquels j’ai rajouté plus récemment l’alimentation et les produits bio.

Lire la suite sur http://www.medecines-douces.tv/De-la-Bretagne-jusqu-au-Ma...

 

sophrologie, sophrologue paris, hypnose médicaleThierry LOUSSOUARN et Catherine ALIOTTA. 2 Livres parlant de Sophrologie

Transformez votre vie par la sophrologie de Thierry LOUSSOUARN

A mi-chemin entre la relaxation, l’hypnose, le training autogène et le biofeedback, la sophrologie est tout à la fois une technique et une philosophie dont le but essentiel est l’épanouissement de l’être et la transformation positive de son existence.

Chacun de nous possède en lui les ressources et les moyens nécessaires à sa guérison, à son épanouissement et à sa réalisation ; la sophrologie permet la remontée de ces aptitudes et facultés du subconscient au conscient ; elle est aujourd’hui utilisée avec succès en thérapie, en médecine préventive et en pédagogie.

Elle vise à rendre l’homme indépendant, à créer une conscience positive pour l’amener à devenir le propre artisan de son bienêtre et de sa croissance. La réussite et l’épanouissement dépendent très largement de la qualité de nos pensées et de notre capacité à appréhender positivement la vie ; la chance apparaît alors plus comme le résultat d’un état mental fort et déterminé que comme le fruit du hasard ou de la fatalité.

Lire la Suite sur http://www.sophrologies.eu/Thierry-LOUSSOUARN-et-Catherin...

 

sophrologie, sophrologue paris, hypnose médicalePratiquer la sophrologie au quotidien – Une source de bien-être pour tous de Catherine ALIOTTA  Sophrologue à Paris

La sophrologie associant respiration, décontraction musculaire et visualisation d’images positives, longtemps utlisée dans le cadre médical, est à présent répandue de façon courante comme outil de développement personnel et de bien-être. Petit manuel de pratique de la sophrologie au quotidien, l’ouvrage apprend au lecteur à utiliser cette méthode dans sa vie de tous les jours.

Lire la Suite sur http://www.sophrologies.eu/Thierry-LOUSSOUARN-et-Catherin...

03/01/2013

Laurent Gross présente "sur les épaules de darwin", et "sophrologie et narcissisme"

sophrologie, pervers narcissique, ameisen, sophrothérapieUne fois n'est pas coutume, je vous présente un ouvrage non thérapeutique, ne parlant pas d'hypnose médicale, mais néanmoins magnifique, plein d'humanité. Ce livre est un voyage. Un voyage à la découverte d'un Univers toujours plus riche et mystérieux... Un voyage à la rencontre de nous-mêmes. A la découverte de la manière dont nous déchiffrons et rêvons le monde. A la recherche de notre mémoire, cette persistance, en nous, de ce qui a disparu...

Lire la suite

24/12/2012

Abstracts de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves N°6

hypnoseHypnose & Thérapies Brève: la Revue

N°6: Août Septembre Octobre 2007

Editorial : Brèves de thérapies. Dr Patrick Bellet

Traduction rapide de l’anglo-américain, les thérapies brèves sont perçues par certains comme incomplètes, parce que apparemment courtes. Or si le vocable « brève » a une première acception synonyme de court, il possède d’autres nuances comme brusque, brutal, incisif, ou dans un autre ordre d’idée : en résumé, en conclusion, enfin, pour en finir. Toutes ces significations peuvent s’accorder dans la mesure où les thérapies brèves ont en commun une vision globale et synthétique de la problématique du sujet au moment où il consulte.

 

Articles :

De la rigueur glacée de la science médicale à l’écoute, à la parole… et à l’espoir qui fait vivre ! Patrice Queneau

Le temps est venu de réconcilier médecine « scientifique » et humanisme et de (re)découvrir que la « science médicale » avec ses avancées prestigieuses (en pathologie cardio-vasculaire…) n’optimise ses résultats qu’à l’aune d’une relation confiante, intime et constructive entre le médecin et le malade, entre le soignant et le soigné, entre la médecine et la société.

 

L’hypnose: Un chemin sous notre peau, vers un autre savoir. Eliane Corrin

Tous nous possédons un savoir sous notre peau. Ce savoir nous est accessible dans l’immédiateté du ressenti, par le retour au corps à l’écart de nos pensées. L’hypnose en est le chemin. Elle nous conduit à nous reconnecter à ce savoir qui transite par le corps, savoir à retrouver notre propre capacité à être et se tenir vivant entièrement en notre corps, en notre monde. http://www.hypnose-ericksonienne.org/Revue-HYPNOSE-Therap...

Le « burn out ». L’hypnose pour prévenir et guérir. Nicole Ruysschaert

De nos jours, la notion de « burn out » a acquis une place importante, on parle du stress au travail. Mais qu’est-ce que le « burn out » ? Une dépression, un état de surmenage, un épuisement, un autre nom pour la neurasthénie d’autrefois ? Les gens souffrant du « burn out » se plaignent de fatigue mentale et physique, ils se sentent épuisés, ont de la peine à se concentrer et ont des troubles de la mémoire. Avec leur entourage, ils sont irritables et de mauvais humeur et développent une attitude cynique pour se protéger. http://www.hypnose-ericksonienne.org/Revue-HYPNOSE-Therap...

 

Lire la suite sur hypnose.tm.fr

Revue Hypnose et Thérapies Brèves N°5

 

revue-hypnose-therapies-breves-5.jpgHypnose & Thérapies Brèves: la Revue

N°5 2007

Hypnose: Editorial : Médium. Dr Patrick Bellet
« La parole est moitié à celuy qui parle, moitié à celuy qui escoute. » Montaigne

La science intéresse de plus en plus la publicité qui espère bientôt contrôler les comportements futurs des acheteurs potentiels. De récents travaux laisseraient augurer une ère nouvelle de prospérité pour tous les marchands (seulement les marchands ?) et cet élan porte un nom : le « neuromarketing ». A nouveau pionniers, les Etats-Unis n’hésitent pas à s’investir dans des programmes qui ouvrent de nouvelles perspectives à l’humanité : « Etes-vous plutôt Pepsi ou Coca ? ». Question binaire et réductrice, comme si aucune autre boisson n’était désaltérante ?

 

Articles :

 

Hypnose profonde et thérapie brève. 2e partie : L’emploi du temps du thérapeute éricksonien. Dr Dominique Megglé

Dans un article précédent, j’ai tenté de montrer, en suivant Erickson pas à pas, l’immense intérêt de l’hypnose profonde (HP) en thérapie brève. Le lecteur a pu être inquiété par les importantes exigences de temps qu’elle requiert. L’HP paraît inatteignable au praticien de base, affronté à une clientèle « tout venant » et déjà épuisé par sa charge de travail. A présent, pour démontrer le contraire, c’est-à-dire qu’elle simplifie le quotidien, je vais essayer de poser les indications de l’HP et d’exposer ce que pourrait être l’emploi du temps du thérapeute éricksonien dans sa pratique quotidienne.

 

« A corps perdu », l’histoire de Lina. Jacques Puichaud, Jacques Auger

Lina et ses parents, personnages d’une « histoire brève de thérapeute », illustrent une approche de la thérapie brève et de l’utilisation de techniques hypnotiques dans une situation où un dysfonctionnement corporel est présenté comme involontaire.

Sur le serpent de mer de l’évaluation… Big Brother serait-il parmi nous ? Christine Guiloux

La récente querelle d’écoles dans le champ de la connaissance et de l’action sur le comportement de l’homme où les protagonistes se fixent sur la question difficile (insoluble ?) de l’évaluation des psychothérapies permet de mettre en perspective historique ce thème sous des angles de vision multiples.

Faire fi d’elle ou la pudeur thérapeutique. Claude Deronzier

Médecin hospitalier exerçant en soins palliatifs depuis leur création en France, j’ai été à l’origine de l’utilisation de l’hypnose éricksonienne dans cette discipline. Cette pratique proposée dans divers hôpitaux s’est accompagnée de réactions variées et habituelles : doute sur le sérieux du praticien, suspicion quant à ses intentions, et surtout curiosité.

 

Rubriques :

Les grands praticiens :

Insoo Kim Berg. Dr Julien Betbèze

Insoo Kim Berg est décédée à Milwaukee le 10 février 2007. Insoo s’est éteinte alors qu’elle était dans son sauna, en train de se reposer après avoir effectué ses exercices de gymnastique quotidienne. Jusqu’à la fin, elle est restée active. Elle a continué à travailler et à suivre des formations afin de transmettre son savoir-faire sur la thérapie centrée sur la solution.

Quiproquo, malentendu et incommunicabilité : Avec mes remerciements. Stefano Colombo, dessin de Muhuc.

J’adore les papeteries. Elles relèvent d’une nature particulière, quelque chose comme la trajectoire d’un chaos que l’être humain a réussi à endiguer pour pouvoir le présenter dans un ordre tout en couleurs.

Parle le langage du patient ! Manfred Prior

Pour les patients « difficiles » et qui « résistent » : glisser dans chaque phrase une négation compréhensive. Comme psychothérapeute et conseiller, on est encore et toujours de nouveau confronté avec des personnes qui sont « difficiles » et qui ont beaucoup de « résistance ». (N.B. : je suis d’avis que les mots « difficile » et « résistance » ne décrivent pas des qualités de personnes, mais les difficultés générées par des habitudes discordantes qui surgissent dans les relations humaines.

 

Références :

Wittgenstein et Palo Alto. « Arrête de penser, regarde plutôt » Mathieu Maurice

Le philosophe autrichien Ludwig Wittgenstein (1889-1951) compte parmi les plus cités dans l’œuvre des pères de l’école de Palo Alto. De Bateson à Watzlawick, les multiples références donnent à penser qu’il existe une parenté entre son travail et l’approche de la thérapie systémique brève. Les emprunts de l’école de Palo Alto à Wittgenstein sont-ils légitimes ?

 

Lire la suite sur hypnose.tm.fr

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu